Gestion durable de l'azote au-delà de la seule problématique 'nitrate'

B. Bodson, C. Vandenberghe

Résumé


La gestion durable de l'azote doit permettre de réduire drastiquement les risques de lixiviation de l'azote vers les nappes phréatiques. Les règlementations et recommandations de ces dernières années ont permis une utilisation plus judicieuse des engrais de ferme et des engrais minéraux au profit tant de l'environnement que des agriculteurs. Réhabiliter les légumineuses dans nos rotations et nos surfaces fourragères doit être une priorité, elles peuvent se substituer partiellement au soja importé et en même temps, synthétiser gratuitement de l'azote assimilable par les plantes. La gestion des intercultures et en particulier celle des CIPAN (Cultures Intermédiaires Pièges à Nitrate) ne peut plus se restreindre à la seule problématique du nitrate dans les eaux. La protection intégrée des cultures et la réduction des risques d'émissions de gaz à effet de serre doivent également être prises en compte et impliquent une souplesse dans les règles de gestion de ces CIPAN.

Mots-clés


Azote; production végétale; culture piège; nitrate; gaz à effet de serre; légumineuse

Texte intégral :

PDF

Renvois

  • Il n'y a présentement aucun renvoi.




 

 

open access Publié en Libre Accès Licence Creative Commons | Politique d'archivage et de copyright, voir : Sherpa/Romeo

ISSN : 1370-6233 / eISSN : 1780-4507 Google scholar Most cited papers

ULiège - Gembloux Agro-Bio Tech GxABTCentre wallon de Recherches agronomiques