Essai de production de protéines d'organismes unicellulaires par des souches de levures à partir de résidus de tubercules de patate douce et d'igname

N. Ouédraogo, A. Savadogo, M.K. Somda, C. Zongo, A.S. Traore

Résumé


Cette étude décrit l'utilisation des résidus de tubercules de patate douce et d'igname comme substrat pour la production de protéines d'organismes unicellulaires au Burkina Faso. Deux souches de Saccharomyces cerevisiae et deux de Candida utilis ont été utilisées. Ces souches ont été sélectionnées en fonction de leur vitesse de croissance parmi 25 souches isolées dans ces résidus. La concentration optimum en glucose était de 22 mM, le pH optimum de 5 et la température maximale de 30 °C. Un taux spécifique de croissance maximal (μmax) de 0,24·h-1 et un rendement maximal de conversion de substrat (Yx/s) de 0,36 ont été observés respectivement avec les souches C. utilis NOY 14 et S. cerevisiae NOY 4. Les valeurs appréciables de µmax et de Yx/s ont été obtenues avec les faibles concentrations en glucose, 22 mM. Le taux de protéine de la biomasse est compris entre 40,4 % et 46,9 %.

Mots-clés


Biomasse; protéine microbiologique; utilisation des déchets; résidu de récolte; tubercule; Saccharomycetales; milieu de culture; Burkina Faso

Texte intégral :

PDF

Renvois

  • Il n'y a présentement aucun renvoi.




 

 

open access Publié en Libre Accès Licence Creative Commons | Politique d'archivage et de copyright, voir : Sherpa/Romeo

ISSN : 1370-6233 / eISSN : 1780-4507 Google scholar Most cited papers

ULiège - Gembloux Agro-Bio Tech GxABTCentre wallon de Recherches agronomiques