Organismes réglementés non de quarantaine : vers une plus large et meilleure application de ce concept international dans la région OEPP

C. Picard, C. Jeffries, N. Ponserre, H. Kortemaa, M. Ward

Résumé


Description du sujet. Les mesures définies sur les organismes réglementés non de quarantaine (ORNQ) visent à éviter un impact économique inacceptable suite à leur présence sur les végétaux destinés à la plantation et ce, bien que ces organismes nuisibles soient déjà présents dans la zone. Ainsi, contrairement aux organismes de quarantaine, le risque d'introduction des ORNQ n'est pas un critère pertinent. Bien que le terme ORNQ ait été introduit en 1997 dans la Convention Internationale pour la Protection des Végétaux (CIPV), jusqu'à présent très peu de pays de la région OEPP ont utilisé ce concept explicitement. Cependant, en décembre 2016, l'Union européenne a introduit les ORNQ dans le Règlement (UE) 2016/2031 relatif aux mesures de protection contre les organismes nuisibles aux végétaux et ce, en cohérence avec les normes internationales. Ce Règlement sera mis en œuvre d'ici décembre 2019. Objectifs. L'OEPP s'est engagée dans un projet de deux ans, financé par la Commission européenne, ayant pour objectif le développement d'une méthodologie visant à évaluer si un organisme répond aux critères d'un ORNQ et ensuite, à appliquer cette méthodologie sur des combinaisons d'organismes nuisibles/espèces hôtes/usages provenant de la Directive 2000/29/CE et des Directives UE de commercialisation du matériel de reproduction. Méthode. Une méthodologie permettant la réalisation d'une analyse de risque rapide a été développée. Résultats. Cette méthodologie a été appliquée à environ 1 400 combinaisons d'organismes nuisibles/espèces hôtes/usages au sein de différents groupes d'experts sectoriels, dont 44 combinaisons pour le secteur pomme de terre de semence (i.e. plant de pomme de terre). Lorsque ladite méthodologie a été appliquée à la maladie de la jambe noire sur pommes de terre de semence, les experts ont recommandé que les genres Dickeya et Pectobacterium soient listés en tant qu'ORNQ pour l'UE et la région OEPP. Conclusions. Ce Projet a produit un processus d'évaluation harmonisé ainsi que des recommandations d'experts en vue de la réglementation de nombreuses combinaisons d'organismes nuisibles/espèces hôtes/usages (comme Dickeya spp. et Pectobacterium spp. pour la pomme de terre de semence) pour la zone OEPP. L'OEPP envisage actuellement d'adopter ces recommandations.

Mots-clés


Projet UE "Organismes de Qualité"; Solanum tuberosum; Pectobacterium; plant de pomme de terre; certification des plantes

Texte intégral :

PDF (English)

Renvois

  • Il n'y a présentement aucun renvoi.




 

 

open access Publié en Libre Accès Licence Creative Commons | Politique d'archivage et de copyright, voir : Sherpa/Romeo

ISSN : 1370-6233 / eISSN : 1780-4507 Google scholar Most cited papers

ULiège - Gembloux Agro-Bio Tech GxABTCentre wallon de Recherches agronomiques