Evaluation des espèces fongiques individuelles et de leurs consortiums pour la dégradation d'un mélange binaire de colorants dans des conditions de fermentation à l'état solide

S. Jiménez Correa, A.C. Jaramillo, R.A. Merino, A. Hormaza

Résumé


Description du sujet. Ces dernières années, les méthodes biologiques, telles que la fermentation à l'état solide, ont acquis une grande importance pour la biorestauration de molécules complexes en raison de leur efficacité et de leur faible impact environnemental. Plus précisément, l'utilisation de champignons responsables de la pourriture blanche dans différents processus biotechnologiques est devenue une stratégie prometteuse, compte tenu de leur potentiel enzymatique étendu. Objectifs. Evaluation de trois espèces de champignons, ainsi que de divers consortiums fongiques de ces espèces, pour la dégradation d'un mélange de colorants, le bleu brillant - rouge allura, par fermentation à l'état solide. Méthode. Les espèces Pleurotus pulmonarius, Pleurotus ostreatus et Trametes versicolor ont été évaluées, à la fois individuellement et dans leurs consortiums binaires. L'interaction entre les mycéliums des différents champignons de la pourriture blanche a été prise en compte comme critère d'utilisation de leurs consortiums pour dégrader le mélange de polluants dans des conditions solides. Les colorants ont été adsorbés sur les tiges florales et les épis de maïs des sous-produits agro-industriels. Le processus de fermentation a été effectué sur 20 jours, ensuite le pourcentage de dégradation a été quantifié par spectroscopie UV-Vis. Résultats. Le pourcentage de dégradation le plus élevé a été obtenu après fermentation par T. versicolor seul. Cette espèce a atteint une dégradation moyenne de 79,57 % du mélange binaire de colorants, le bleu brillant – rouge allura. Pendant ce temps, le meilleur consortium, composé de P. ostreatus et T. versicolor, a obtenu une dégradation de 63,24 %. Conclusions. Ces résultats suggèrent que l'utilisation de consortiums de champignons, dans des milieux solides, n'entraine pas toujours une synergie entre les espèces pour améliorer la dégradation des colorants grâce à la stratégie intégrée qui inclut les processus d'adsorption et de fermentation à l'état solide. Au lieu de cela, la concurrence pour l'espace et les nutriments associés à la croissance sur un substrat solide pourrait diminuer l'efficacité de la dégradation.

Mots-clés


Biodégradation; polluant industriel; Basidiomycotina; adsorbant; désorption

Texte intégral :

PDF (English)

Renvois

  • Il n'y a présentement aucun renvoi.




 

 

open access Publié en Libre Accès Licence Creative Commons | Politique d'archivage et de copyright, voir : Sherpa/Romeo

ISSN : 1370-6233 / eISSN : 1780-4507 | Facteur d'impact 5 ans : 0,884 Google scholar Most cited papers

ULiège - Gembloux Agro-Bio Tech GxABTCentre wallon de Recherches agronomiques