L'intégration d'indicateurs biologiques dans un réseau de surveillance des sols afin d'améliorer le diagnostic de la qualité du sol - une étude de cas dans le sud de la Belgique (Wallonie)

I. Krüger, C. Chartin, B. van Wesemael, S. Malchair, M. Carnol

Résumé


Description du sujet. Les organismes du sol ainsi que leurs activités sont essentiels pour le fonctionnement de l'écosystème du sol et peuvent être employés comme indicateurs pertinents de la qualité du sol. Des efforts ont récemment été menés pour intégrer les indicateurs biologiques de la qualité du sol dans les réseaux régionaux/nationaux de surveillance. Objectifs. Le but de cette étude était d'acquérir un premier set de données pour six indicateurs biologiques et deux quotients éco-physiologiques pour deux unités paysagères en Wallonie. Ces unités spatiales sont caractérisées par des conditions de climat, de type de sol et d'utilisation de terrain similaires (prairies en Ardenne et cultures en Région Limoneuse). Méthode. La respiration potentielle, la biomasse microbienne (le carbone et l'azote microbien), la minéralisation nette de l'azote, le potentiel métabolique des bactéries du sol et l'abondance de vers de terre ont été mesurés pour un total de 60 sites répartis dans les deux unités paysagères. La variabilité des mesures dans les unités de paysage est calculée. Les données sont synthétisées via le calcul de scores compréhensifs et la présentation sous forme de plots radar. Résultats. Tous les indicateurs biologiques sélectionnés présentent des valeurs significativement supérieures dans les sols de prairie par rapport à ceux de culture, soulignant le pouvoir discriminant des indicateurs biologiques pour les principales utilisations de sol. La variabilité dans les unités paysagères diffère selon l'indicateur biologique considéré et est généralement plus élevée pour les sols de prairie que ceux de culture. Chaque site peut sans équivoque être attribué à son unité de paysage sur base de son score compréhensif. Les plots radar illustrent la distribution des données. Conclusions. L'étude pilote définit les premières gammes de valeurs pour les indicateurs biologiques dans les sols agricoles en Wallonie et présente une base solide pour un réseau de surveillance de la qualité biologique du sol.

Mots-clés


Indicateur biologique; réseau; surveillance; biologie du sol; Belgique

Texte intégral :

PDF (English)

Renvois

  • Il n'y a présentement aucun renvoi.




 

 

open access Publié en Libre Accès Licence Creative Commons | Politique d'archivage et de copyright, voir : Sherpa/Romeo

ISSN : 1370-6233 / eISSN : 1780-4507 | Facteur d'impact 5 ans : 0,676 Google scholar Most cited papers

ULg - Gembloux Agro-Bio Tech GxABTCentre wallon de Recherches agronomiques